STADE CLUB OLYMPIQUE ROUBAIX 59 : site officiel du club de foot de HEM - footeo

BILAN - FOOTBALL (PROMOTION DE LIGUE): le SCO Roubaix décroche son maintien in extremis

19 août 2014 - 14:03

Après quelques années d’itinérance qui l’ont conduit à Douai et aux Portugais de Roubaix Tourcoing et même à une semi-retraite sportive, Boumediene Belhadji, l’entraîneur emblématique du SCO Roubaix, avait donc repris du service au début de la saison 2013-2014.

Il est vrai qu’il n’avait jamais été insensible aux résultats de son club de cœur qui, depuis plusieurs saisons, rencontrait des problèmes d’identité et d’existence. «  I l y avait beaucoup à faire. Il a fallu faire le ménage et surtout remettre les gens au travail. Il fallait surtout beaucoup plus de sérieux à l’entraînement et en matchs. On ne prend du plaisir qu’en gagnant et, pour gagner, il faut travailler , assène le technicien roubaisien. Au début de saison, cela a été un peu difficile car on a manqué d’homogénéité et surtout d’expérience. La plupart des garçons n’avaient jamais évolué à ce niveau.  »

En fait les Roubaisiens ont fait illusion lors des trois premières journées. Après une défaite logique contre l’un des favoris, Maubeuge (B), ils ont fait cartons plein contre Quievy (3-1) et à Aniche (1-7). «  L’hiver a été très difficile avec une seule victoire pour cinq défaites. En février, nous avions une belle occasion de revenir dans la partie haute du classement avec cinq matchs de suite à la maison… On les a tous perdus ! Mais les garçons se sont accrochés et ils ont réussi l’exploit de se maintenir. Ce maintien, on l’accroche de bien peu puisqu’on termine ex aequo avec Lomme. Ça s’est joué à la différence de but  », précise Boumédiene Belhadji.

Les Roubaisiens terminent donc à la 10e  place avec 46 points. Et ils ont pratiquement équilibré leur balance buts pour - buts contre en terminant à moins un… La marque de fabrique d’un entraîneur qui a énormément d’expérience et une grosse dose de patience. «  Il a fallu tout apprendre aux joueurs : la rigueur , le sérieux et surtout le jeu collectif. Le joueur qui manquait un entraînement sans excuse valable n’était pas retenu pour le match du dimanche. Il n’y a eu aucun passe-droit et encore moins de titulaire. Tous ont dû mériter leur place.  »

L’entraîneur roubaisien pense que le plus dur est fait. «  Il fallait maintenir le navire à flot. Une descente aurait été catastrophique pour le club. Il aurait eu beaucoup de peine à s’en remettre. Maintenant, il va falloir continuer le travail de formation que nous avons entrepris à tous les niveaux. L’avenir du club passe par ses jeunes  », estime Boumediene Belhadji.

Une saison placée sous le signe de la rigueur et de la discipline

Pour le président Christian Paccou, la saison 2013-2014 s’est jouée à peu de chose. Mais il s’y attendait un peu.

«  À la dernière assemblée générale de septembre 2013, j’avais rappelé que le maître mot de la saison écoulée avait été la rigueur et que ce le serait encore pour celle-ci, notamment sur le plan financier et sur celui de la discipline.  »

Travail sur l’image du club

L’objectif a été atteint mais cela ne s’est pas fait sans casser des œufs. «  Nous avons dû nous séparer de certains éléments indésirables qui ne respectaient pas l’éthique sportive et qui donnaient une mauvaise image du club  », raconte-t-il.

Toujours selon le président, le retour de Boumediene Belhadji qui a dû redécouvrir un SCOR qui n’avait plus rien à voir avec celui qu’il avait connu dans les années 90 a également été déterminant. «  Une relégation aurait été catastrophique pour le club. Maintenant, je pense que le SCOR peut envisager l’avenir avec sérénité et ambition. On devrait pouvoir viser un peu plus haut. On aura aussi une équipe de U16 qui évoluera en Ligue avec Philippe Paccou à sa tête.   »

Mais ça sera sans lui puisque l’homme avait prévenu que cela serait sa dernière saison en tant que président. L’assemblée générale devrait élire Malik Laouar qui était entré au comité en septembre 2013.

«  Il faut rajeunir le comité du club qui est un peu vieillissant  », préconise le président sortant qui promet d’être aux côtés des nouveaux élus pour la nouvelle saison.

Commentaires

Aucun événement